Digitalisation de la Tunisie en 2022 : services en ligne, identifiant unique et startups

25/2/2022

La Tunisie a entamé son programme de digitalisation de l'administration tunisienne depuis plusieurs années, avec pour objectif de simplifier les démarches pour les citoyens et les entreprises. Le programme national relatif au projet de l’identifiant unique en est la preuve. Néanmoins, ces efforts de digitalisation de l’administration tunisienne peinent à avancer par rapport aux besoins exprimés par les entreprises.

Diagnostique de la situation dans cet article...

1/ La Tunisie en voie de digitalisation, 120 services recensés

A/ La Tunisie progresse dans son projet de digitalisation de l'administration

La digitalisation des services administratifs tunisiens est en marche. Avec la crise du covid-19, la digitalisation de la Tunisie s'est accélérée et on peut déjà trouver plus de 120 services administratifs en ligne qui regroupent aussi bien des services pour le citoyen Tunisien que les entités morales (entreprises et associations) qui opèrent sur le sol Tunisien. On trouve notamment une plateforme qui recensent les services en ligne disponibles: http://fr.tunisie.gov.tn

Nous pouvons aussi citer la plateforme de Gestion Économique des Correspondances pour relier tous les ministères et accéder à une base de données commune, ou encore la plateforme « Alyssa » pour la signature électronique des arrêtés gouvernementaux. Nous avons également la digitalisation des achats publics à travers la plateforme TUNEPS.

 

Service egov Tunisie, http://fr.tunisie.gov.tn/
Service eGov Tunisie, http://fr.tunisie.gov.tn/

B/ L’identifiant unique, interopérabilité des services administratifs

Un des projets majeurs de la digitalisation de la Tunisie est "l'identifiant unique". Un identifiant qui doit permettre une interopérabilité des administration afin d'accéder aux informations d'un citoyen à travers les différents ministères et les différentes administrations.

« Une fois l’Identifiant unique opérationnel, l’administration n’aura plus le droit de demander au citoyen des documents relatifs aux données déjà enregistrées sur le registre de l’IUC » (source, Chawki Gaddes).

L’identifiant unique du citoyen se compose de 11 chiffres. Il ne doit pas porter une quelconque indication qui peut révéler l’identité de la personne en question. Il est attribué à toute personne ayant la nationalité tunisienne, qu’elle soit inscrite sur le registre des naissances ou auprès de la mission consulaire accréditée dans un pays étranger ou acquise par voie de naturalisation.

Le Registre de l’identifiant unique citoyen sera géré par le ministère chargé des affaires locales. Les autorités habilitées à utiliser l’identifiant unique sont les établissements publics, les instances indépendantes, les collectivités locales ainsi que les structures juridiques ou privées chargées de la gestion d’un service public. Cela favorise une certaine interopérabilité de l’administration tunisienne dans la mesure où les institutions auront accès à une base de données commune et informatisée pour assurer leurs services sans devoir demander des documents supplémentaires aux citoyens.  

Ainsi, la promesse de ce projet est de ne plus demander au citoyen des documents qui sont déjà accessibles aux autres administrations, ce qui devrait grandement simplifier les procédures administratives.

C/ Les services proposés en ligne manquent encore d'information et de fiabilité

Avec 120 services en ligne entièrement transactionnels, l’administration tunisienne serait digitalisée à 85%, d’après Hassen Harrabi, chargé de la stratégie numérique au sein du ministère de la technologie. Malheureusement, le résultat reste mitigés comme en témoigne une étude récente sur qui semble indiquer que l'administration Tunisienne reste perçue comme un frein aux activités des entreprises en Tunisie.

Nous mentionnerons notamment, le

  • Manque d'information: trouver les informations liées aux services en ligne reste difficile. Nous sommes encore loin d'une expérience idéale où le citoyen (ou l'entreprise) est capable de trouver et accomplir les démarches administratives nécessaires en quelques clics.
  • Manque de fiabilité: la plateforme http://fr.tunisie.gov.tn/ recense effectivement de nombreux services ; Malheureusement, dans les faits nombreux sont les liens non-opérationnels (c-à-d, qui mène vers une erreur ou une page vide).
  • Manque de concertation/cohérence: les liens que vous trouverez sur la plateforme http://fr.tunisie.gov.tn/ mènent en général vers un portail lié à la demande. Ce portail reste générique et concerne, d'après notre expérience, le ministère ou l'administration en charge de ce service. Il faut donc encore chercher l'information relative à la procédure et espérer que cela soit faisable entièrement en ligne.

Ainsi, malgré les progrès réalisés dans plusieurs domaines comme l'APII, la CNSS ou la télédéclaration, la digitalisation de l’administration tunisienne a encore du chemin à faire.

D/ Un cri de détresse des entrepreneurs Tunisiens

Avec un écosystème entrepreneurial en plein ébullition en Tunisie, les entrepreneurs Tunisiens s'attendent à avoir une relation fluide avec l'administration. Notamment, une information disponible et fiable, des procédures en ligne rapides et transparentes, et bien sûr une qualité de service au rendez-vous.

Malheureusement, l'expérience sur le terrain reste pénible comme en témoigne Sélima Zouali, jeune entrepreneure élue Femme Entrepreneure de Tunisie pour l’année 2021, qui a exprimé son mécontentement sur les réseaux sociaux. A travers son témoignage, la jeune femme a poussé « un cri de détresse » en soulignant les difficultés face auxquelles la majorité des entrepreneurs, voire des citoyens, se trouvent confrontés au quotidien.

 

3/ Les Startups apportent des solutions nouvelles à la digitalisation de la Tunisie

Et si une partie de la solution venait du terrain?

En effet ce manque de digitalisation de certains secteurs peut se révéler être une opportunité pour développer des solutions innovantes en Tunisie. On observe ainsi de nombreuses Startups en Tunisie qui s'intéressent à la digitalisation du secteur bancaire, municipal, administratif, etc.

En voici quelques exemples non exhaustifs,

Ces projets viennent souvent avec des solutions qui contournent les difficultés existantes mais pourraient gagner grandement d'une collaboration avec les administrations ou entreprises étatiques.

Certes il y a encore du travail! Mais avec les projets étatiques en cours et le développement de l'écosystème entrepreneurial, on est en droit d'espérer des progrès significatifs dans la digitalisation de la vie des citoyens et des entreprises Tunisiennes ses prochaines années 😁👏!

A suivre...

4/ Proservy ou le monde de l’entreprise 100% digitalisé

En dépit des problèmes cités et des lacunes inévitables au niveau de l’administration tunisienne, Proservy cache la complexité et les problèmes de digitalisation derrière une plateforme qui permet aux entreprises de tout gérer en ligne. Grâce à notre outil d’Office Management, nous vous garantissons une gestion administrative optimale. Nous nous chargeons de tout et vous n’aurez qu’à créer votre ticket à travers notre plateforme digitale. Contactez-nous pour en savoir plus !  

Articles que vous pourriez aimer

Découvrez tous nos articles ICI.

Articles que vous pourriez aimer

No items found.

Un accompagnement au
quotidien avec Proservy.

Découvrir Proservy